Congolais… salés !

Vous savez que j’aime jouer avec la nourriture… Oui je sais on dit toujours aux enfants de ne pas le faire! Quand Lolotte m’invite ici à faire semblant de faire avec du sucré mais qu’en fait c’est salé, moi déjà je rigole! Là où je rigole moins c’est quand ma première recette me vaut un “bof” d’un testeur de passage! Non, je ne peux pas offrir à Lolotte un truc “bof”! Impossible! Faut que je fasse mieux, beaucoup mieux. Alors mon neurone de blonde se tue, s’evertue, s’épuise… et le hasard est au détour d’une photo où du riz me fait penser à de la noix de coco… Et là, ça y est, le neurone court se réveille se tourmente  et se dit… “mais c’est bien sûr!” et voilà comment un risotto se prend pour un raffaelo qui se prend pour un congolais!

IMG_2156

Pour 10 congolais :

100 g riz arborio
1/2 oignon
1/2 kub or dans 33 cl d’eau chaude
80 g de lait de coco
10 noisettes
20 g parmesan
poivre (blanc de préférence)

Dans un filet d’huile d’olive attendrir l’oignon finement émincée, ajouter le riz et le laisser devenir translucide puis ajouter par petite dose l’eau additionnée du cube en le laissant absorber l’eau. Continuer ainsi en attendant bien que le riz absorbe l’eau. Quand le riz a tout ajouter le lait de coco, le parmesan et poivrer. Mettre un peu de risotto dans des moules à mini muffins (sinon façonner des boules avec deux cuillères), mettre une noisette au centre et recouvrir de riz. Tasser et laisser prendre quelques minutes. Mettre le four sur position grill. Déposer les congolais ainsi formés sur un silpat (ou sur une plaque recouverte de papier sulfurisé) et enfourner le temps de faire roussir le haut des congolais.

IMG_2161

A la demande de Tiusha (et parce que j’ai oublié de le dire!), la texture est la suivante : croustillant dehors, très moelleux dedans avec le croquant de la noisette au centre…  Trop bon! La tenue est impecc’, les enfants les ont mangé à la main comme des bouchées, que dis je comme des congolais !
Voilà la curiosité est-elle satisfaite?!

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !