Stévia : vos tests

Il y a quelques temps de cela, j’ai envoyé des échantillons de stévia à celles qui souhaitaient la tester.
Voici donc un aperçu des tests.

Apolina a testé mais a négligé le fait que la stevia n’étant pas structurante elle ne pouvait pas prendre la place du sucre. Cela a donc été un échec cuisant.

Du côté des blogs, des essais concluants :

Griottes nous a fait des cannelés superbes. Cliquez sur l’image et lisez aussi bien son compte rendus que les commentaires !

Frédérique s’est essayée sur un superbe gâteau à l’ananas sucré à la stévia :

Du côté des lectrices, Nathalie m’a transmis cette réponse :

J’ai fait une première recette avec la stévia, mais ma photo a été effacée et les gâteaux engloutis…
Je te donne quand même ma recette

Petits gâteaux muffins aux pommes et à la stévia
100 g de fromage blanc
300 g de farine
1 pomme
2 œufs
1/2 sachet de levure
1/2 cuillère à café de stévia

Mélanger le fromage blanc et la farine, ajouter les œufs. Laver, peler et râper la pomme pour l”incorporer à la préparation. Finir en ajoutant la stévia puis la levure. Mettre dans des petits moules (j’ai fait ça dans des moules à muffins). Cuire 18 minutes à 180°
Déguster, se régaler !

Le point de vue de Judith :

“J’ai bien aimé la Stévia, mais a petite dose (n’aimant pas la réglisse). Je l’ai accompagné avec du Pandan et de la vanille de Tahiti dans un cake moelleux a souhait, puis récemment dans un tiramisu aux fraises.
Pour le cake, j’ai sucré 50% stévia et 50% agave, mais la stévia était trop forte. je n’ai pas aimé mais d’autre papilles oui. Pour le tiramisu, j’en ai mis encore moins et le sucre des fruits aidant, le gout de la réglisse était subtil et se mariait bien avec les fraises et la menthe. Bref, association réussie!
Si vous voulez les recettes, je peux vous les donner ! “

Les avis mitigés :

Pour Fabienne :

“Mon avis, sur la stévia : je l’ai utilisé en remplacement du sucre dans des gâteaux, à très petites doses. Pas d’arrière goût à noter, mon mari diabétique a pu manger des gâteaux, par contre mes enfants ont eu tendance à consommer plus de sucre par ailleurs. Donc un avis positif, pour ceux qui veulent se passer du sucre sans le goût du sucre, mon mari lui a perdu le goût du sucre, donc nous continuons nos gâteaux sans sucre. “

Pour Isabelle :

“En la recevant, j’ai essayé dans mon thé, en dosant avec beaucoup de prudence. Trop, au départ, car il n’était pas sucré du tout. Ensuite, à force d’en rajouter (toujours à très petites doses) il a finit par être “réglissé”, ce qui n’est pas désagréable en soit, mais très persistant malgré tout.
Dans la foulée, je l’ai utilisée dans les crêpes du jour et mes filles leur ont trouvé un “drôle de goût, c’est bizarre”.
Effectivement, toujours le goût de la réglisse …
Ensuite, j’ai persévéré dans un cake, mais là j’ai été trop légère et il était fade.
Depuis, elle ne sert plus qu’occasionnellement dans un café ou un thé …
Je pensais tester les cookies du blog, mais ça m’a un peu refroidie. Par contre, en en reparlant … allez, je me lance ces prochains jours !”

Pour Kaderick

” je n’arrive pas à trouver le bon dosage car le pouvoir sucrant est avéré mais l’arrière gout de réglisse est toujours persistant. Et pourtant j’adore la réglisse. Alors c’est un bon produit mais le problème vient peut être du fait qu’il soit en poudre. Je pense qu’en sucrette ca serait plus pratique à quantifier sans doute.”

Vous trouverez sur cook-shop de la stévia désormais en granulés plus facile à doser.

Nicole en a pensé :

” Je l’ai apprécié avec les crèmes au café, le goût de réglisse se marie bien avec celui ci par contre avec le chocolat ou la vanille je n’ai pas aimé. Je ne l’ai pas testé à chaud, c’est à dire pour des préparations qui devaient cuire car il me semble avoir lu (à tort NDLR) qu’il pouvait se décomposer. J’ai eu l’occasion d’acheter récemment du stevia en poudre non raffiné en Inde et le goût de réglisse est moins prononcé et surtout subsiste moins longtemps en bouche.”

Mon avis :

cela fait plusieurs mois désormais que je l’utilise. Je m’en sers principalement dans mon p’tit dej. Je la trouve économique car un minuscule pot m’a duré 3 mois et ayant des placards très encombrés je trouve le gain de place appréciable face à mon grand pot d’aspartham en poudre.
Je vais bientôt testé la formule granulés car je pense que ce sera enfin parfait pour maitriser un dosage constant. Pour l’utilisation en pâtisserie j’avoue que comme pour les édulcorants je leur préfère le fructose, le sirop d’agave ou le sucre blond et roux.

Et vous avez vous essayé ? Qu’en avez vous pensé ?

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !